Logo 25 Jahre KAN
KANBrief verschiedene Ausgaben© KAN

KANBrief

La KANBrief, qui paraît quatre fois par an (mars, juin, septembre, décembre), vous renseigne sur des dossiers d'actualité et sur les avancées dans le domaine de la prévention et de la normalisation. La version imprimée paraît en allemand, anglais et français. Dans sa version électronique, la KANBrief est également disponible en italien et en polonais.

l'icone: chariot de courses le bleu

Cliquez ici pour vous abonner à la KANBrief ou pour commander gratuitement des anciens numéros en version imprimée.

Année de parution

Dossier du prochain numéro

Interface homme-ordinateur

Special

En Allemagne, 23 % environ des travailleurs doivent soulever et porter des charges lourdes, et 14 % travaillent dans des postures défavorables. Les exosquelettes – des systèmes d’assistance portés sur le corps – ont pour but de faciliter ce travail. Développés initialement pour un usage militaire ou de rééducation médicale, ils font aujourd’hui leur entrée dans le monde du travail. Comment fonctionnent les exosquelettes ? Quelles opportunités, mais aussi quels risques recèlent-ils ?

en savoir plus

Plus vite – plus haut – plus fort… C’est dans cette idée que les premiers exosquelettes ont été conçus pour l’armée. Aujourd’hui, ils sont aussi censés révolutionner la production au quotidien et soulager les travailleurs par des structures d’assistance. Mais pour quelles raisons peut-on effectivement les utiliser ? Et comment intégrer judicieusement une technologie aussi nouvelle dans la chaîne de production ? Quelles opportunités, mais aussi quels risques recèle-t-elle pour les entreprises et les travailleurs ?

en savoir plus

Les exosquelettes et autres dispositifs d‘assistance physique émergent de plus en plus en entreprise. Ils sont présentés comme des dispositifs permettant de soulager les efforts et d’assister l’opérateur, et laissent entrevoir aux entreprises des solutions qui pourraient limiter les troubles musculo-squelettiques. Néanmoins, des questions se posent, notamment sur leur acceptabilité par les utilisateurs. L’INRS a conduit des études à ce propos.

en savoir plus
Thèmes

La conférence EUROSHNET est l’endroit de prédilection où des experts, des décideurs du monde de la normalisation, des essais et de la certification, ainsi que des participants appartenant à diverses institutions, entreprises et pays, peuvent créer des réseaux à l’échelle européenne. Lors de la 6e édition de cette conférence, qui a eu lieu à Dresde du 12 au 14 juin, quelque 120 préventeurs venus de 16 pays ont mis cette occasion à profit pour un échange intensif d’idées.

en savoir plus

Le Pr Dr Joachim Breuer a été directeur général de l’Assurance sociale allemande des accidents du travail et des maladies professionnelles (DGUV) de 2002 à 2019. Outre d’autres fonctions, il est président de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) et du Club de Genève – Global Social Future (Suisse). Lors de la Conférence EUROSHNET 2019 à Dresde, il s’est risqué à jeter un regard sur le monde du travail à l’ère du 4.0 et de la mondialisation.

en savoir plus

Bien que les nanomatériaux ne présentent pas de toxicité nouvelle particulière, la libération de nano-poussières peut néanmoins entraîner des risques sur le lieu de travail. Une classification de ces matériaux permet de définir des mesures de protection efficaces. Une attention particulière doit être accordée aux matériaux qui, durant leur cycle de vie, libèrent des poussières de fibres respirables bio-persistantes.

en savoir plus
Special

Telle est la question qu’ont posée ensemble la KAN et la DGUV le 6 mars 2019 lors du Forum de Dresde sur la Prévention. Lors d’une discussion animée par le Dr Norbert Lehmann (ZDF), des experts du monde de l’entreprise, de la recherche et de la prévention ont réfléchi à la question de savoir si et comment la recherche, la normalisation et les règles de SST sont capables de suivre l’extrême rapidité des progrès techniques dont fait l’objet le travail de bureau.

 

en savoir plus

Dans notre monde numérisé, la roue du progrès tourne de plus en plus vite. C’est vrai aussi pour le travail sur écran et le travail de bureau. Espaces de coworking, open spaces, travail en mode agile ou Bureau 4.0 ne sont que quelques-uns des mots à la mode censés décrire le bureau du futur ou la façon d’y travailler. Mais où en sont dans ce domaine les règles de SST ? Sont-elles encore adaptées à notre temps ou sont-elles depuis longtemps dépassées par la rapidité des progrès ?

en savoir plus
Thèmes

L’élaboration d’une série de normes traitant spécifiquement de la charge de travail mentale est motivée, entre autres, par le fait que – par rapport aux exigences du travail physique – les effets de l’astreinte (p.ex. la monotonie) et les méthodes de mesurage (p.ex. enquête, observation, etc.) sont différents. Les trois parties de la norme EN ISO 10075 visent à fournir une orientation sur les termes essentiels, les principes de conception du travail, et les exigences applicables aux méthodes de mesurage.

en savoir plus

Les EPI intelligents, tout comme les systèmes de protection individuelle (SPI) intelligents et les combinaisons de plusieurs EPI, offrent de nombreuses applications nouvelles et un niveau de protection accru. Malgré l’essor des technologies intelligentes, les fabricants ont du mal à amener leurs produits à la production en série. Dans le cadre d’une initiative commune, des institutions de recherche et des associations de fabricants souhaitent rendre plus efficaces le développement et l’évaluation de la conformité des EPI et des SPI intelligents.

en savoir plus

Aussi beau et important pour notre organisme que soit le soleil, il n’en est pas moins dangereux, comme le prouve sa manifestation la plus fréquente : le coup de soleil. Mais même sans devenir écarlate, nous ne cessons de recharger notre compte personnel d’UV à chaque bain de soleil, et notre peau a bonne mémoire ! Une forte exposition provoque le cancer de la peau, la forme de cancer la plus courante aujourd’hui. Une protection solaire est donc très importante, en particulier au travail.

en savoir plus

Les pellets (ou granulés de bois) se sont imposés comme combustible sur le marché européen. Or, il y a quelques années encore, on ignorait souvent que des concentrations dangereuses de monoxyde de carbone (CO) pouvaient se produire dans les locaux de stockage de ces granulés. Estimant qu’il était urgent d’agir, la KAN a, depuis 2014, initié ou accompagné techniquement une panoplie de mesures visant à accroître la sécurité au travail.

en savoir plus
Special

La « Nouvelle Approche » caractérise le marché unique depuis les années 80 : beaucoup des règlements européens qui le concernent prescrivent uniquement des exigences essentielles. Elles laissent aux organisations de normalisation de droit privé – à qui il était jusqu’à récemment laissé une liberté presque entière – le soin de les concrétiser par des normes harmonisées pouvant être rapidement actualisées mais non contraignantes. Pourtant, ces dernières années, l’UE s’est écartée de ce principe de base.

en savoir plus

Les normes contribuent de manière décisive à la sécurité des machines et constituent un instrument de prévention primordial. Elles permettent de concevoir des équipements de travail sûrs et ergonomiques. C’est parce qu’elles sont si importantes que la Commission pour la sécurité et santé au travail et la normalisation (KAN) a analysé l’actualité des normes harmonisées relatives à la sécurité des machines.

en savoir plus
Thèmes

Chaque année, plus de 700 000 enfants sont scolarisés en Allemagne. Les enfants de 5 à 6 ans choisissent surtout leur cartable en fonction de sa couleur et de ses motifs. Cependant, les parents devraient s’assurer qu’il offre une bonne visibilité et qu’il est conforme à la norme DIN pour que leurs enfants soient plus en sécurité vis-à-vis des autres usagers de la route.

en savoir plus

Du 12 au 14 juin 2019, la KAN et la DGUV, avec leurs partenaires du réseau européen des préventeurs EUROSHNET, organiseront la 6e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification en santé et sécurité au travail. Venez discuter de l’avenir de la normalisation, des essais et de la certification dans un environnement de travail numérisé avec des participants venus de toute l’Europe sous le titre « Be smart, stay safe together – Innovative products and workplaces ».

en savoir plus

Les tables de thérapie à réglage électrique en hauteur sont très répandues dans les cabinets de kinésithérapie et les hôpitaux. Récemment, deux employés se sont retrouvés coincés sous une table et mortellement blessés. En janvier 2019, la KAN a réuni des experts des cercles concernés pour discuter des différentes positions et de la situation complexe. Divers travaux ont été initiés afin de réduire les risques engendrés par les tables neuves et existantes.

en savoir plus

Lorsque l’on travaille avec des engins de chantier, on a souvent besoin d’équiper le bras de préhension de différents outils. Les attaches rapides permettent au conducteur de l’engin de les changer sans avoir à quitter le poste de conduite. Malheureusement, de nombreux accidents graves ou mortels surviennent dans la pratique lorsque des outils n’ont pas été correctement verrouillés sur l’attache rapide et se décrochent. La KAN aide à améliorer les normes pertinentes et à rendre les attaches rapides plus sûres.

en savoir plus
Special

Depuis plusieurs années, l’organisation patronale Südwestmetall propose aux personnes intéressées des voyages d’étude au Japon. L’objectif en est d’aller découvrir ce qui se passe autre part, et de présenter des systèmes innovants de gestion des grandes entreprises japonaises. Un collaborateur du Secrétariat de la KAN, qui était au nombre des participants, partage ses impressions : en quoi la culture du travail japonaise diffère-t-elle de celle des Allemands ? Quelle est, au Japon, la place accordée à la sécurité et à la santé au travail ?

en savoir plus

À l’étranger, le Japon jouit généralement de la réputation d’être un pionnier de la robotisation. Non seulement son industrie possède le plus grand nombre de robots installés au monde, mais ceux-ci sont aussi souvent utilisés dans la vie de tous les jours. Certaines des entreprises japonaises les plus prospères ont toutefois une approche plus différenciée quant aux robots. C’est le cas en particulier pour Toyota Motor Corporation, l’entreprise phare de l’industrie japonaise.

en savoir plus

Le DIN pratique des coopérations avec de nombreux organismes de normalisation dans le monde entier. Un bon travail en réseau au niveau européen et international est important pour fédérer l’expérience et le savoir-faire et mieux représenter les intérêts sur les marchés mondiaux.

en savoir plus
Thèmes

Peer-Oliver Villwock (POV), qui dirige la section Sécurité et Santé au travail du ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales (BMAS), et le Dr Thomas Zielke (TZ), qui dirige la division Transfert de technologies, normes, standards et brevets au sein du ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie (BMWi), évoquent, à partir d’exemples, les défis que la prévention et la normalisation ont actuellement à relever dans un environnement en constante évolution.

en savoir plus

Un équipement de protection individuelle est souvent indispensable pour les personnes appelées à manipuler des aiguilles. Or, il n’existe pas à ce jour de méthode d’essai adéquate pour tester et évaluer la résistance aux piqûres d’aiguille de produits tels que les gants . Une nouvelle méthode d’essai vient compléter les tests de perforation existants, leur ajoutant une valeur caractéristique proche de la pratique. Elle vient d’être standardisée dans une DIN SPEC (PAS).

en savoir plus

Il y a quelques années, on a découvert dans l’œil humain un type de récepteur particulièrement sensible au rayonnement dans le spectre bleu de la lumière visible. C’est, entre autres, via ce récepteur que la lumière influe de manière non visuelle sur l’horloge interne, sur le rythme biologique, sur le sommeil, sur des fonctions corporelles importantes et sur le bien-être.

en savoir plus
Special
La directive Machines de l’UE ne s’applique pas aux véhicules ferroviaires, qui sont également exclus explicitement de l’ordonnance allemande sur les lieux de travail. Or, il s’agit pourtant d’équipements de travail au sens de l’ordonnance allemande sur la sécurité dans les entreprises. Quel rôle les normes jouent-elles dans le droit ferroviaire et comment les postes de travail des conducteurs de locomotive peuvent-ils être conçus de manière sûre ? Ces questions étaient au cœur d’un débat d’experts de la KAN sur le thème « Droit ferroviaire, normalisation et prévention. » en savoir plus
La norme EN 1789 est le document de référence pour la conception, la construction, les essais, l’aménagement et l’équipement des ambulances en Europe. En tant que norme-cadre, elle renvoie à d’autres normes nécessaires à son application. Quiconque souhaite aujourd’hui construire, immatriculer et exploiter une ambulance doit obligatoirement respecter la norme EN 1789 « Véhicules de transport sanitaire et leurs équipements – Ambulances routières », qui est actuellement en cours de révision et d’ajustement. en savoir plus
Thèmes
Intitulée « La normalisation pour l’artisanat et les PME, et les défis de la digitalisation », la conférence organisée conjointement par la Fédération de l’artisanat allemand (ZDH) et la KAN avait pour thème les opportunités et les défis du travail de normalisation. Dans cet entretien, Karl-Sebastian Schulte, le directeur de la ZDH, en commente les grands sujets. en savoir plus
Le Dr Walter Eichendorf est depuis 1998 directeur général adjoint de la DGUV1 et en charge du VFA, organisme dont dépend la KAN. En sa qualité de membre du Comité directeur du DIN, il connaît bien depuis de nombreuses années tout ce qui touche à la normalisation. Avant de partir en retraite l’automne prochain, il confie ce qu’il attend pour demain de la normalisation, et pourquoi elle est plus importante que jamais pour l’assurance accidents légale. en savoir plus
Le bruit nuit aux employés et entraîne des coûts cachés. La Task Force “NOMAD” (Noise and MAchinery Directive) a décrit dans un guide comment les émissions sonores des machines doivent être déclarées pour satisfaire aux exigences essentielles de la directive Machines en matière de bruit. Projet commun des États membres de l’UE, NOMAD apporte son aide au groupe de coordination pour la surveillance du marché dans le domaine de la directive Machines (ADCO Machines). en savoir plus
En 2018, nous avons donné un coup de neuf à la présentation des modules : Apprendre l’ergonomie de notre rubrique KAN-Praxis, en remplaçant notamment la quasi-totalité des illustrations. Le caricaturiste Michael Hüter a réalisé les nouvelles, représentant certains aspects de l’ergonomie sous forme de dessins humoristiques. Résultant d’une étude de la KAN, la première version des modules pédagogiques avait été publiée en 2008. Depuis lors, ces modules ont été constamment élargis et révisés. en savoir plus
Special

Un projet commun des partenaires sociaux européens du secteur de la construction et du Comité européen des équipements de construction met en évidence des pistes nouvelles de communication et de coopération. L’échange direct entre fabricants et utilisateurs peut déboucher sur des solutions simples à des questions aussi complexes que l’amélioration de l’ergonomie des équipements de travail ou des aspects de sécurité, mais peut aussi s’avérer utile dans le processus de normalisation européenne.

en savoir plus

De nombreux accidents de travail se produisent lors de l’accès aux engins de chantier. Ils concernent le poste de conduite, le remplissage des réservoirs (carburants ou fluides) ou les opérations de maintenance. Afin de mieux comprendre leur origine, une étude ergonomique réalisée en France par la Fédération Nationale des Travaux Publics a été menée au sein de plusieurs entreprises. Plusieurs constats et pistes de solutions, à destination des utilisateurs mais aussi des constructeurs, découlent de ces travaux.

en savoir plus
Thèmes

Le 12 mars 2018, l’ISO 45001 a été publiée par l’Organisation internationale de normalisation ISO. Alors que certains clament « A star is born » à propos de cette parution, d’autres acteurs de la SST et du monde des entreprises accueillent la nouvelle de manière plus différenciée. Les avis sur ce nouveau document sont très partagés. Une traduction commune pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse a été publiée en juin 2018.

en savoir plus

Le 19 décembre 2017, la Commission européenne a présenté une proposition de règlement de l’UE sur la surveillance du marché1. Si elle est adoptée, cela aura un impact décisif sur la mise en œuvre de cette surveillance par les Länder allemands. Or, ceux-ci estiment que ce texte doit faire à certains endroits l’objet d’améliorations notables. Il entraîne en effet une bureaucratie pesante pour les autorités chargées de leur exécution, et le choix des moyens prévus doit être également amélioré.

en savoir plus

La lumière influe sur notre horloge interne et sur divers processus physiologiques de notre corps. En janvier 2018, la KAN a, pour la deuxième fois, organisé un atelier de travail consacré à ces effets non visuels de la lumière. Le sujet mobilise de nombreux acteurs, qui poursuivent toutefois parfois des objectifs différents. Encourageant l’échange d’informations entre tous les participants, l’atelier de la KAN contribue aussi à l’élaboration d’une stratégie pour la recherche, la normalisation et la réglementation de demain.

en savoir plus

Les mesures des émissions de poussières de bois ou de silice générées par les machines électroportatives neuves sont réalisées dans le cadre d’essais normalisés. Or, ceux-ci présentent des limites qui nuisent à leur répétabilité. L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) propose une autre méthode qui permet de classer les différentes machines pour un même cycle opératoire, en fonction des émissions de polluants.

en savoir plus
Special

Le projet Work-by-Inclusion vise à intégrer les employés malentendants dans les opérations logistiques des entrepôts, en leur communiquant les informations importantes au moyen de lunettes connectées. Le système permet en outre aux employés malentendants et entendants de communiquer entre eux.

en savoir plus

Les robots qui travaillent directement avec l’homme sont considérés comme un élément essentiel de l’usine connectée et flexible de demain. La collaboration homme-robot peut alléger le travail du personnel de production et permet aux entreprises d’être plus réactives face aux exigences du marché. La proximité immédiate avec l’homme entraîne des exigences élevées de sécurité pour les systèmes d’assistance, mais recèle aussi un potentiel en termes d’inclusion.

en savoir plus

L’aménagement inclusif du travail s’inscrit dans une approche plus générale dont le but est de maintenir la capacité de travail, enjeu qui, face à l’évolution démographique, ne cesse de gagner en importance. Les grands piliers en sont des mesures techniques prises pour aménager les postes de travail et garantir l’accessibilité, mesures qui sont mises en œuvre dans le cadre d’une démarche participative, en étroite collaboration avec les intéressés et les représentants des salariés atteints de handicaps lourds.

en savoir plus
Thèmes

Utiliser des lunettes connectées au travail ne relève plus de la science-fiction. Encore saluées (ou faisant sourire) il n’y a pas si longtemps comme projet d’avenir né dans la Silicon Valley, on les trouve aujourd’hui aux postes de travail dans les entrepôts, la production ou la maintenance. Or, par rapport à l’évolution technique de ces dispositifs, la recherche sur leur sûreté d’utilisation est en retard, tout comme les réglementations et leurs exigences, qui doivent se baser sur des éléments fiables.

en savoir plus

Lors de la coupe de bois de chauffage, il arrive souvent que des blessures graves se produisent quand une personne met la main dans la zone de sciage ou de fendage. Afin de réduire le nombre d’accidents, les normes relatives aux fendeuses et aux scies circulaires ont été révisées. Les travaux se sont appuyés sur le résultat de discussions d’experts modérées par la KAN et sur des études d’accidents menées par l’Assurance sociale pour l’agriculture, la sylviculture et l’horticulture (SVLFG).

en savoir plus

Pour le débardage par treuil, on utilise des élingues pour travaux forestiers (chaînes, câbles, poulies ou crochets), qui servent à accrocher les troncs d’arbres au câble du treuil. Il est important de choisir des élingues adéquates et suffisamment solides pour pouvoir absorber en toute sécurité les forces qui s’exercent lors de l’opération. Il existe maintenant une norme consacrée spécialement à ce sujet.

en savoir plus
Special
Dans l’usine du futur, l’homme et la machine sont connectés entre eux par des réseaux de données. Les objets et les systèmes communiquent, eux aussi : la pièce avec l’outil, le marché avec la production, la production avec le fournisseur. Ce travail en réseau au sein de la production et au-delà des limites de l’entreprise n’est toutefois possible qu’avec des normes et standards valables au niveau international, et avec du personnel très qualifié. en savoir plus
“Industrie 4.0” est un terme qui revient dans toutes les discussions. Mais qu’est-ce qui se cache au juste derrière cette qua-trième révolution industrielle, et que faut-il pour la réaliser ? Implique-t-elle des technologies totalement nouvelles, ou est-elle simplement un “emballage neuf” pour des techniques anciennes ? en savoir plus
Pour les PME aussi, la disponibilité croissante de technologies de l’information bon marché permet de réussir la mutation vers l’usine intelligente. Les fabricants sont confrontés au défi de répondre aux souhaits de plus en plus individuels de leurs clients, tout en produisant plus vite et à moindre coût des quantités plus importantes. C’est le seul moyen pour eux de survivre face à une concurrence exacerbée. en savoir plus
Thèmes
Chaque jour, des ouvriers et techniciens doivent pénétrer à l’intérieur d’équipements sous pression pour des opérations de montage, de maintenance, de réparation et d’inspection. Ils doivent pour cela entrer par une ouverture souvent très étroite qui permet, certes, l’accès à l’intérieur de la cuve, mais qui rend le sauvetage de victimes particulièrement difficile en cas d’accident. Plusieurs études ont été menées à ce sujet à l’université polytechnique de Milan dans le cadre de deux mémoires de fin d’étude. en savoir plus
Depuis 1993, les assurances allemandes maladie, retraite et accidents travaillent étroitement ensemble au sein de la Représentation des caisses de sécurité sociale allemande en Europe (DSV), afin d’assurer une défense politique commune de leurs intérêts à Bruxelles. La DSV est également un partenaire important de la KAN dans de nombreux domaines. en savoir plus
Les entreprises ne devraient pas être jugées uniquement en termes de profit et de productivité, mais aussi en fonction de leur capacité à assumer leur responsabilité envers la société et l’environnement. Ces aspects ont été élargis par les sept plus grandes puissances économiques de la planète (G7), qui leur ont ajouté l’exigence d’une approche centrée sur l’humain. La nouvelle norme EN ISO 27500 décrit comment celle-ci peut être mise en œuvre dans les entreprises. en savoir plus