KANBrief verschiedene Ausgaben© KAN

KANBrief

La KANBrief, qui paraît quatre fois par an (mars, juin, septembre, décembre), vous renseigne sur des dossiers d'actualité et sur les avancées dans le domaine de la prévention et de la normalisation. La version imprimée paraît en allemand, anglais et français. Dans sa version électronique, la KANBrief est également disponible en italien et en polonais.

Vous pouvez télécharger ici notre KANBrief. Tous les numéros publiés après le 23 septembre 2018 sont dans un format accessible.

Année de parution

Dossier du prochain numéro

La normalisation dans le domaine des ressources humaines

Special

L’ISO TC 260 « Management des ressources humaines » a élaboré une spécification technique visant à normaliser, au plan international, des indicateurs de sinistralité au travail. Lors de sa réunion du 12 novembre 2019, le Conseil d’administration de l’organisme français de prévention EUROGIP a exprimé de sérieuses réserves quant à ce projet et publié une résolution, dont voici les principaux extraits.

en savoir plus

Dans le domaine de la gestion des ressources humaines (GRH), les projets de normalisation se multiplient, en particulier au niveau international. Quels sont les avantages et les inconvénients d’une telle normalisation, et est-elle d’ailleurs transposable aux questions concernant le personnel ? C’est ce dont discutent Harald Ackerschott, animateur dans le groupe-miroir Management des RH au sein du DIN, Jan-Paul Giertz, chef du département Cogestion et Management des RH de la Fondation Hans Böckler, et Carsten Rogge-Strang, directeur du syndicat patronal du secteur bancaire privé allemand (AGV Banken), et membre de la KAN.

en savoir plus
Thèmes

Depuis juin 2020, Kai Schweppe est le nouveau président de la KAN. Depuis toujours, une conception économique et ergonomique du travail a été au cœur de son action. Après des études d’ingénieur, il a d’abord travaillé dans l’industrie de l’habillement, dans le domaine de l’organisation de l’entreprise et du travail. En 2000, il a intégré en qualité d’ingénieur la fédération patronale régionale Südwestmetall. Depuis 2011, il y est en charge du département Politique du travail, en qualité de directeur depuis 2013.

en savoir plus

Pour l’artisanat, il est incontestable que, dans une économie basée sur la répartition du travail, des normes adéquates sont indispensables. Sans en renier les avantages, l’artisanat perçoit toutefois aussi des développements problématiques dans la normalisation. Dans son document de position sur l’artisanat et la normalisation publié en mai 2020, l’Union centrale de l’Artisanat allemand (ZDH) plaide pour que la normalisation soit de nouveau davantage axée sur les besoins des PME.

en savoir plus

La partie 3 de la norme EN 14175 décrit différentes méthodes d’essai de type pour les sorbonnes. Le mélange de gaz traceur requis contient de l’hexafluorure de soufre (SF6), un gaz non toxique mais très nuisible au climat, dont le potentiel de réchauffement planétaire est 30 000 fois supérieur à celui du CO2. Le SF6 est déjà interdit dans de nombreux pays. L'alternative actuellement la plus discutée est le protoxyde d’azote (N2O), qui n’est toutefois pas sans poser de problème du point de vue de la SST.

en savoir plus
Special

Dans de nombreuses villes, on s’est habitué à voir circuler les trottinettes électriques. Ceux qui les ont déjà essayées savent qu’il n’est pas si facile, avec les petites roues, de franchir les irrégularités de la chaussée, ou de faire un signe de la main avant de changer de direction. De plus, ces engins sont souvent utilisés à deux ou sur le trottoir, ce qui est interdit. Il faut donc poursuivre la discussion sur la sécurité de la circulation des trottinettes.

en savoir plus

L’évolution actuelle, qui va d’une conduite partiellement automatisée vers un mode hautement et entièrement automatisé et, au final vers la voiture autonome, est censée apporter d’énormes progrès en matière de sécurité routière. Pour que ce processus réussisse, il est essentiel qu’il s’accompagne de réglementations permettant de trouver des solutions sûres et aussi uniformes que possible pour les conducteurs de véhicules, et ce au niveau européen, voire mondial.

en savoir plus
Thèmes

L’actuelle propagation du Coronavirus SARS-CoV-2 met en évidence l’importance d’une hygiène rigoureuse pour la préven­tion des infections. Dans les hôpitaux, en particulier, le nettoyage joue un rôle important dans la réduction de la quantité de micro-organismes sur les surfaces, et donc du risque d’infections pour les patients, le personnel et les visiteurs. La norme DIN 13063 sur le nettoyage hospitalier vise à établir un standard unique pour la procédure de nettoyage.

en savoir plus

Vous avez une idée ou une proposition de norme ? Vous aimeriez modifier une norme existante, par exemple parce que la technique de sécurité a évolué ? Parfait, mais – au fait – comment fonctionne la normalisation européenne ? Nous vous en montrons les différentes étapes et vous donnons quelques conseils pour savoir où et comment vous pouvez influer sur le processus.

en savoir plus

Les équipements de protection individuelle dotés de fonctions intelligentes intégrées sont réputés avoir un effet protecteur accru. La réussite du développement et de la commercialisation des EPI intelligents implique toutefois que l’utilisateur participe activement au processus de développement, dans le cadre d’une conception centrée sur ses besoins. Une enquête d’utilisateurs menée en Allemagne au sujet des EPI intelligents destinés aux pompiers a fourni de précieuses indications.

en savoir plus
Special

Nids-de-poule, pavés ou ralentisseurs sont autant d’irrégularités de la chaussée bien connues des cyclistes. L’intensité des vibrations et chocs qu’elles provoquent dépend, entre autres, de la conception du vélo. La KAN s’investit pour que les vibrations soient également prises en compte dans la normalisation. Dans de nombreux domaines, les vélos sont en effet utilisés comme équipements de travail – avec une proportion croissante de vélos à assistance électrique.

en savoir plus

En 1995, la Bundesanstalt für Straßenwesen a constaté que le risque d’accident des ambulances était particulièrement élevé. Dans les Länder de l’ex-RFA, on recensait chaque année 3500 accidents, ou encore un accident toutes les 2000 interventions. Lors de trajets avec gyrophare et sirène, une situation critique se produisait en moyenne toutes les 19 secondes. Une raison suffisante pour examiner la sécurité conceptuelle des ambulances, et pour améliorer la norme EN 1789 pour la cellule sanitaire.

en savoir plus

Sur les vêtements de signalisation habituels répondant à la norme EN ISO 20471, les éléments rétroréfléchissants doivent, dans l’obscurité, assurer la visibilité des utilisateurs de tous les côtés. Or, ces vêtements sont inefficaces s’ils ne sont pas éclairés par une source de lumière externe. La solution pourrait être des vêtements équipés d’un éclairage actif. L’institut pour la sécurité et la santé au travail de la DGUV (IFA) a étudié leur efficacité et publie ses conclusions dans une prénorme.

en savoir plus
Thèmes

2019 a été pour la KAN une année particulière : depuis 25 ans, elle œuvre avec succès pour faire valoir dans la normalisation les enjeux de la SST. Le 4 décembre, 160 invités venus de 8 pays ont célébré cet anniversaire au siège de la DGUV à Berlin. Ils n’ont pas seulement évoqué le passé : la question de savoir comment normalisation et réglementations peuvent s’adapter à la numérisation, à l’intelligence artificielle et à l’évolution toujours plus rapide de la technique était au cœur des discussions.

en savoir plus

La normalisation est-elle capable de suivre le rythme de plus en plus rapide des innovations et de contribuer demain, autant qu’aujourd’hui, à la sécurité et à la santé au travail ? Le terrain sur lequel se dispute cette course est très complexe. On observe dans certains domaines des évolutions qui – et c’est nouveau – constituent une véritable rupture avec le passé. Les choses changent en très peu de temps et, obéissant à des logiques entièrement nouvelles, ne s’imbriquent plus dans le système existant.

en savoir plus
Special

La conférence HCI International est l’un des événements majeurs dans le domaine de l’interaction homme-ordinateur, le terme « ordinateur » désignant en l’occurrence de plus en plus souvent toute forme de machine ou d’appareil doté d’une interface numérique. De nombreuses notions aux contours plutôt vagues, comme ‘Industrie 4.0’ ou ‘Intelligence artificielle (IA)’ y trouvent une expression très concrète : lunettes connectées au travail, exosquelettes et machines en réseau, IA et SST, cybersécurité et sécurité des données.

en savoir plus

La prise de décision automatisée est de mieux en mieux acceptée. Aujourd’hui, l’apprentissage automatique permet même aux managers de prendre des décisions concernant le personnel à partir d’informations détaillés et présélectionnées de façon algorithmique. Étant donné qu’il s’agit d’une technologie pionnière totalement nouvelle, il est important de garder à l’esprit non seulement ses avantages pour les employés, mais aussi les inconvénients et les défis qu’elle représente pour la SST.

en savoir plus

Étant en passe de révolutionner la manière de travailler, l’intelligence artificielle (IA) devrait donc induire d’énormes bouleversements. Elle pourrait un jour être capable d’assumer un bon nombre d’opérations jusqu’alors effectuées par des humains, incluant celles qui exigent une formation particulière, et dont les machines n’étaient pas encore capables. Pour cela, il faut toutefois d’abord apprendre aux outils de l’IA à faire le travail qu’ils seront censés assumer à l’avenir.

en savoir plus

Face aux avancées de la numérisation, le traitement de quantités croissantes de données représente un défi de taille pour les entreprises productrices. L’apprentissage automatique – qui est un élément de l’intelligence artificielle – permet de générer des connaissances précieuses à partir de données. Dans son application industrielle, ce domaine, baptisé ‘Industrial Data Science’, pourrait à l’avenir devenir un atout concurrentiel important.

en savoir plus

Dans les usines flexibles de l’industrie du futur (4.0) aussi, il faut garantir la sécurité des salariés. Du fait du degré élevé de connectivité, il faut se pencher non seulement sur la sécurité fonctionnelle, mais aussi, dans une plus large mesure, sur la sécurité contre les attaques venues de l’extérieur, et sur les interactions entre ces deux aspects. Il faut aussi examiner dans quelle mesure les méthodes actuelles d’évaluation des risques sont encore adaptées aux futures machines flexibles.

en savoir plus
Thèmes

Le transport des patients est une tâche physiquement exigeante pour les secouristes. C’est particulièrement vrai quand ils ont des obstacles à surmonter, notamment des escaliers. L’ordonnance allemande sur la manutention des charges stipule, certes, que toute contrainte excessive, en particulier de la colonne lombaire, due à des charges lourdes devrait être évitée, mais la question reste de savoir comment mettre cette règle en pratique. Une étude de l’IFA donne de précieux conseils.

en savoir plus
Special

En Allemagne, 23 % environ des travailleurs doivent soulever et porter des charges lourdes, et 14 % travaillent dans des postures défavorables. Les exosquelettes – des systèmes d’assistance portés sur le corps – ont pour but de faciliter ce travail. Développés initialement pour un usage militaire ou de rééducation médicale, ils font aujourd’hui leur entrée dans le monde du travail. Comment fonctionnent les exosquelettes ? Quelles opportunités, mais aussi quels risques recèlent-ils ?

en savoir plus

Plus vite – plus haut – plus fort… C’est dans cette idée que les premiers exosquelettes ont été conçus pour l’armée. Aujourd’hui, ils sont aussi censés révolutionner la production au quotidien et soulager les travailleurs par des structures d’assistance. Mais pour quelles raisons peut-on effectivement les utiliser ? Et comment intégrer judicieusement une technologie aussi nouvelle dans la chaîne de production ? Quelles opportunités, mais aussi quels risques recèle-t-elle pour les entreprises et les travailleurs ?

en savoir plus

Les exosquelettes et autres dispositifs d‘assistance physique émergent de plus en plus en entreprise. Ils sont présentés comme des dispositifs permettant de soulager les efforts et d’assister l’opérateur, et laissent entrevoir aux entreprises des solutions qui pourraient limiter les troubles musculo-squelettiques. Néanmoins, des questions se posent, notamment sur leur acceptabilité par les utilisateurs. L’INRS a conduit des études à ce propos.

en savoir plus
Thèmes

La conférence EUROSHNET est l’endroit de prédilection où des experts, des décideurs du monde de la normalisation, des essais et de la certification, ainsi que des participants appartenant à diverses institutions, entreprises et pays, peuvent créer des réseaux à l’échelle européenne. Lors de la 6e édition de cette conférence, qui a eu lieu à Dresde du 12 au 14 juin, quelque 120 préventeurs venus de 16 pays ont mis cette occasion à profit pour un échange intensif d’idées.

en savoir plus

Le Pr Dr Joachim Breuer a été directeur général de l’Assurance sociale allemande des accidents du travail et des maladies professionnelles (DGUV) de 2002 à 2019. Outre d’autres fonctions, il est président de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) et du Club de Genève – Global Social Future (Suisse). Lors de la Conférence EUROSHNET 2019 à Dresde, il s’est risqué à jeter un regard sur le monde du travail à l’ère du 4.0 et de la mondialisation.

en savoir plus

Bien que les nanomatériaux ne présentent pas de toxicité nouvelle particulière, la libération de nano-poussières peut néanmoins entraîner des risques sur le lieu de travail. Une classification de ces matériaux permet de définir des mesures de protection efficaces. Une attention particulière doit être accordée aux matériaux qui, durant leur cycle de vie, libèrent des poussières de fibres respirables bio-persistantes.

en savoir plus
Special

Telle est la question qu’ont posée ensemble la KAN et la DGUV le 6 mars 2019 lors du Forum de Dresde sur la Prévention. Lors d’une discussion animée par le Dr Norbert Lehmann (ZDF), des experts du monde de l’entreprise, de la recherche et de la prévention ont réfléchi à la question de savoir si et comment la recherche, la normalisation et les règles de SST sont capables de suivre l’extrême rapidité des progrès techniques dont fait l’objet le travail de bureau.

 

en savoir plus

Dans notre monde numérisé, la roue du progrès tourne de plus en plus vite. C’est vrai aussi pour le travail sur écran et le travail de bureau. Espaces de coworking, open spaces, travail en mode agile ou Bureau 4.0 ne sont que quelques-uns des mots à la mode censés décrire le bureau du futur ou la façon d’y travailler. Mais où en sont dans ce domaine les règles de SST ? Sont-elles encore adaptées à notre temps ou sont-elles depuis longtemps dépassées par la rapidité des progrès ?

en savoir plus
Thèmes

L’élaboration d’une série de normes traitant spécifiquement de la charge de travail mentale est motivée, entre autres, par le fait que – par rapport aux exigences du travail physique – les effets de l’astreinte (p.ex. la monotonie) et les méthodes de mesurage (p.ex. enquête, observation, etc.) sont différents. Les trois parties de la norme EN ISO 10075 visent à fournir une orientation sur les termes essentiels, les principes de conception du travail, et les exigences applicables aux méthodes de mesurage.

en savoir plus

Les EPI intelligents, tout comme les systèmes de protection individuelle (SPI) intelligents et les combinaisons de plusieurs EPI, offrent de nombreuses applications nouvelles et un niveau de protection accru. Malgré l’essor des technologies intelligentes, les fabricants ont du mal à amener leurs produits à la production en série. Dans le cadre d’une initiative commune, des institutions de recherche et des associations de fabricants souhaitent rendre plus efficaces le développement et l’évaluation de la conformité des EPI et des SPI intelligents.

en savoir plus

Aussi beau et important pour notre organisme que soit le soleil, il n’en est pas moins dangereux, comme le prouve sa manifestation la plus fréquente : le coup de soleil. Mais même sans devenir écarlate, nous ne cessons de recharger notre compte personnel d’UV à chaque bain de soleil, et notre peau a bonne mémoire ! Une forte exposition provoque le cancer de la peau, la forme de cancer la plus courante aujourd’hui. Une protection solaire est donc très importante, en particulier au travail.

en savoir plus

Les pellets (ou granulés de bois) se sont imposés comme combustible sur le marché européen. Or, il y a quelques années encore, on ignorait souvent que des concentrations dangereuses de monoxyde de carbone (CO) pouvaient se produire dans les locaux de stockage de ces granulés. Estimant qu’il était urgent d’agir, la KAN a, depuis 2014, initié ou accompagné techniquement une panoplie de mesures visant à accroître la sécurité au travail.

en savoir plus
Special

La « Nouvelle Approche » caractérise le marché unique depuis les années 80 : beaucoup des règlements européens qui le concernent prescrivent uniquement des exigences essentielles. Elles laissent aux organisations de normalisation de droit privé – à qui il était jusqu’à récemment laissé une liberté presque entière – le soin de les concrétiser par des normes harmonisées pouvant être rapidement actualisées mais non contraignantes. Pourtant, ces dernières années, l’UE s’est écartée de ce principe de base.

en savoir plus

Les normes contribuent de manière décisive à la sécurité des machines et constituent un instrument de prévention primordial. Elles permettent de concevoir des équipements de travail sûrs et ergonomiques. C’est parce qu’elles sont si importantes que la Commission pour la sécurité et santé au travail et la normalisation (KAN) a analysé l’actualité des normes harmonisées relatives à la sécurité des machines.

en savoir plus
Thèmes

Chaque année, plus de 700 000 enfants sont scolarisés en Allemagne. Les enfants de 5 à 6 ans choisissent surtout leur cartable en fonction de sa couleur et de ses motifs. Cependant, les parents devraient s’assurer qu’il offre une bonne visibilité et qu’il est conforme à la norme DIN pour que leurs enfants soient plus en sécurité vis-à-vis des autres usagers de la route.

en savoir plus

Du 12 au 14 juin 2019, la KAN et la DGUV, avec leurs partenaires du réseau européen des préventeurs EUROSHNET, organiseront la 6e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification en santé et sécurité au travail. Venez discuter de l’avenir de la normalisation, des essais et de la certification dans un environnement de travail numérisé avec des participants venus de toute l’Europe sous le titre « Be smart, stay safe together – Innovative products and workplaces ».

en savoir plus

Les tables de thérapie à réglage électrique en hauteur sont très répandues dans les cabinets de kinésithérapie et les hôpitaux. Récemment, deux employés se sont retrouvés coincés sous une table et mortellement blessés. En janvier 2019, la KAN a réuni des experts des cercles concernés pour discuter des différentes positions et de la situation complexe. Divers travaux ont été initiés afin de réduire les risques engendrés par les tables neuves et existantes.

en savoir plus

Lorsque l’on travaille avec des engins de chantier, on a souvent besoin d’équiper le bras de préhension de différents outils. Les attaches rapides permettent au conducteur de l’engin de les changer sans avoir à quitter le poste de conduite. Malheureusement, de nombreux accidents graves ou mortels surviennent dans la pratique lorsque des outils n’ont pas été correctement verrouillés sur l’attache rapide et se décrochent. La KAN aide à améliorer les normes pertinentes et à rendre les attaches rapides plus sûres.

en savoir plus
Special

Depuis plusieurs années, l’organisation patronale Südwestmetall propose aux personnes intéressées des voyages d’étude au Japon. L’objectif en est d’aller découvrir ce qui se passe autre part, et de présenter des systèmes innovants de gestion des grandes entreprises japonaises. Un collaborateur du Secrétariat de la KAN, qui était au nombre des participants, partage ses impressions : en quoi la culture du travail japonaise diffère-t-elle de celle des Allemands ? Quelle est, au Japon, la place accordée à la sécurité et à la santé au travail ?

en savoir plus

À l’étranger, le Japon jouit généralement de la réputation d’être un pionnier de la robotisation. Non seulement son industrie possède le plus grand nombre de robots installés au monde, mais ceux-ci sont aussi souvent utilisés dans la vie de tous les jours. Certaines des entreprises japonaises les plus prospères ont toutefois une approche plus différenciée quant aux robots. C’est le cas en particulier pour Toyota Motor Corporation, l’entreprise phare de l’industrie japonaise.

en savoir plus

Le DIN pratique des coopérations avec de nombreux organismes de normalisation dans le monde entier. Un bon travail en réseau au niveau européen et international est important pour fédérer l’expérience et le savoir-faire et mieux représenter les intérêts sur les marchés mondiaux.

en savoir plus
Thèmes

Peer-Oliver Villwock (POV), qui dirige la section Sécurité et Santé au travail du ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales (BMAS), et le Dr Thomas Zielke (TZ), qui dirige la division Transfert de technologies, normes, standards et brevets au sein du ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie (BMWi), évoquent, à partir d’exemples, les défis que la prévention et la normalisation ont actuellement à relever dans un environnement en constante évolution.

en savoir plus

Un équipement de protection individuelle est souvent indispensable pour les personnes appelées à manipuler des aiguilles. Or, il n’existe pas à ce jour de méthode d’essai adéquate pour tester et évaluer la résistance aux piqûres d’aiguille de produits tels que les gants . Une nouvelle méthode d’essai vient compléter les tests de perforation existants, leur ajoutant une valeur caractéristique proche de la pratique. Elle vient d’être standardisée dans une DIN SPEC (PAS).

en savoir plus

Il y a quelques années, on a découvert dans l’œil humain un type de récepteur particulièrement sensible au rayonnement dans le spectre bleu de la lumière visible. C’est, entre autres, via ce récepteur que la lumière influe de manière non visuelle sur l’horloge interne, sur le rythme biologique, sur le sommeil, sur des fonctions corporelles importantes et sur le bien-être.

en savoir plus