Logo 25 Jahre KAN
Foto zusammen gebundener, farbiger Kabel© Nomad_Soul - Fotolia.com

La Commission pour la sécurité et santé au travail et la normalisation (KAN) défend les intérêts de la prévention dans la normalisation

La KAN existe depuis le début de 1994. Elle a pour mission d’observer le travail de normalisation et de faire valoir, vis-à-vis des organismes de normalisation, les enjeux relatifs à la prévention.

Les intérêts publics représentés au sein de la KAN - ceux des partenaires sociaux, de l’État, de l'Assurance accidents légale allemande (DGUV) et du DIN (Composition de la KAN) - sont concentrés au sein de la KAN et intégrés, sous forme de prises de position, dans les projets de normes. La KAN elle-même n’est pas un organisme de normalisation; ses résolutions dans le domaine de la prévention et de la normalisation ont caractère de recommandations, celles-ci s’appuyant sur un consensus aussi large que possible de la part de toutes les parties concernées de la prévention.


Actualités

Des conseils pour les métiers dangereux

En coopération avec les branches concernées, la Suva a élaboré des règles vitales pour 19 métiers...
en savoir plus

Electropedia

Electropedia est la base de données terminologique en ligne dans le domaine électrotechnique la plus...
en savoir plus

ISO Update

Une fois par mois, l’ISO publie une liste sur l’avancement de projets de norme en chantier.
en savoir plus

L’EU OSHA a 25 ans

En 2019, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU OSHA) basée à Bilbao...
en savoir plus


KANBrief 2/19

©victor zastol'skiy - stock.adobe.com

Le travail de bureau aujourd’hui

Machine à écrire, cartes perforées, sténographie, horaires rigides – telles étaient, il n’a y pas si longtemps, les caractéristiques classiques du travail de bureau. Elles ont été entre-temps remplacées par l’ordinateur portable, le Smartphone, les bureaux en open space et les horaires souples – théoriquement toujours et partout. Découvrez dans le dossier de ce numéro les défis que pose ce changement pour la normalisation et la réglementation dans le domaine du travail de bureau.

Télécharger KANBrief 2/19
KANBrief : tous les numéros 

Étude KAN 08/2018

©ohsuriya - stock.adobe.com
Connaissances avérées et pertinentes pour la SST sur l’effet non visuel de la lumière sur l’humain - Une étude bibliographique

C’est pourquoi la présente étude bibliographique compile les conclusions d’études scientifiques récentes relatives à l’effet non visuel de l’éclairage et pertinentes pour la SST, le but étant qu’elles servent de base au positionnement des préven-teurs. Afin de jeter un regard aussi large que possible sur les effets non visuels de la lumière, différentes disciplines – la chronobiologie, la médecine du travail et la technique d’éclairage – ont été impliquées dans l’étude de la KAN. Cette expertise présente des principes de base en matière de technique d’éclairage, ainsi que les connaissances actuellement disponibles sur des lésions de l’œil pouvant être causées par des intensités excessives de la composante bleue de la lumière.

Les études disponibles sur les effets non visuels de la lumière ont été pour la plu-part réalisées dans des conditions contrôlées (par exemple en laboratoire du sommeil), avec, généralement, un nombre restreint de participants, ou bien ont été effectuées sur des animaux. Ces études conviennent pour la mise en évi-dence des relations de cause à effet. Ces relations de cause à effet aident, à leur tour, à transposer les conclusions des études à des scénarios autres que ceux qui ont été examinés. Des études effectuées en laboratoire ne peuvent toutefois pas refléter les conditions réelles rencontrées sur le lieu de travail. C’est pourquoi il est important de procéder à des études complémentaires sur les lieux de travail (études de terrain) avec de nombreux participants, même si ces études peuvent éventuellement subir l’influence de facteurs perturbateurs difficiles à contrôler.

Télecharger étude KAN 08/2018 (allemand; résumé en français)
Aller aux études KAN