Logo 25 Jahre KAN

KANBrief 1/19

Cartables : attention à la norme DIN lors de l’achat

Chaque année, plus de 700 000 enfants sont scolarisés en Allemagne. Les enfants de 5 à 6 ans choisissent surtout leur cartable en fonction de sa couleur et de ses motifs. Cependant, les parents devraient s’assurer qu’il offre une bonne visibilité et qu’il est conforme à la norme DIN pour que leurs enfants soient plus en sécurité vis-à-vis des autres usagers de la route.

La norme DIN 58214 « Cartables – exigences et essais » décrit les caractéristiques dont doit disposer un cartable pour être considéré comme bien visible, ergonomique et fonctionnel. Cependant, nombre des cartables que l’on trouve sur le marché contournent les exigences de la norme. Les éléments réfléchissants si importants pour la visibilité manquent en particulier. L’argument est que l’orange et le jaune fluorescents que l’on retrouve sur les gilets de sécurité des voitures ne correspondent pas vraiment à l’idée d’un « look cool ». Lors de la révision de la norme, on a donc cherché une possibilité de mieux concilier les exigences de design et de visibilité. La nouvelle version de la norme publiée en octobre 2018 autorise à présent d’autres couleurs fluorescentes comme le vert jaune ou le rose. Le fabricant dispose ainsi d’un plus grand choix pour la conception du cartable. Le comité de normalisation se composait de fabricants, de sous-traitants, d’universités, du Conseil des consommateurs du DIN et du TÜV. La sécurité sur le chemin de l’école constituant un sujet important pour l’assurance accident légale, la sous-section « Écoles » de la DGUV, l’Institut pour la sécurité et la santé au travail de la DGUV (IFA) et le Secrétariat de la KAN y ont également participé.

Les réflecteurs seuls ne suffisent pas

Beaucoup de parents s’imaginent qu’un cartable neuf doté d’éléments réfléchissants est un cartable qui offre une sécurité suffisante. Ils sont indispensables dans l’obscurité et souvent la seule chose que l’automobiliste voit de l’enfant lorsqu’il fait sombre. La norme DIN prescrit que 10 % au moins de la face arrière et des faces latérales du cartable en soient couverts. Des tests pratiques actuels réalisés par l’IFA montrent que même les petits réflecteurs équipant les bretelles comme le stipule la norme améliorent nettement la visibilité vers l’avant. Toutefois, ils ne doivent pas être recouverts par des vêtements tels que des écharpes ou basculer trop vers le haut si le cartable n’est pas porté correctement et qu’il glisse en arrière.

Mais on néglige souvent le fait que les éléments fluorescents équipant le cartable jouent un rôle aussi important pour pouvoir être bien vu par les usagers de la route. La norme exige que 20 % au moins de la face arrière et des faces latérales en soient couverts. Ils sont visibles le jour et au crépuscule, car ils intensifient la lumière ambiante et brillent même lorsqu’il y a peu de lumière. Ce sont précisément à ces moments que les élèves du primaire sont le plus souvent dehors.

Sensibilisation du public

Les associations de protection des consommateurs et l’assurance accident légale veillent ensemble à informer le public des aspects à prendre en compte au moment de choisir et d’utiliser un cartable. Un groupe de travail composé des organismes d’assurance accident du secteur public et de la KAN élabore ainsi par exemple un dépliant qui sera distribué aux parents d’enfants d’âge préscolaire par l’intermédiaire des crèches. Il y est question de la visibilité, mais aussi d’aspects ergonomiques et fonctionnels. Beaucoup de choses ont changé dans la conception ergonomique du cartable. Des bretelles bien rembourrées, un dos à la forme ergonomique adapté à la croissance des enfants ainsi qu’une sangle au niveau de la poitrine et du bassin aident à bien répartir le poids. L’important est d’essayer le cartable et de se faire conseiller par une personne compétente afin qu’il soit adapté à l’enfant et correctement ajusté.

Norme DIN, sigle GS et tests comparatifs

Les parents peuvent s’informer au préalable en consultant les tests comparatifs réalisés par les associations de protection des consommateurs. Au moment de l’achat, il leur est conseillé de demander à voir la mention « conforme à la norme DIN 58214 » sur le cartable ou dans le mode d’emploi. Le sigle GS indique qu’un organisme agréé par l’État a vérifié que le cartable respectait bien les exigences de sécurité de la norme.

Il existe également d’autres moyens d’augmenter la visibilité des écoliers, par exemple en leur faisant porter un gilet de sécurité qui est néanmoins en partie recouvert par le cartable. Les enfants, motivés au départ pour porter ce gilet, le sont moins dès que le printemps et l’été arrivent. Par contre, le cartable est quelque chose que l’enfant a toujours avec lui. La visibilité, la journée aussi, est intégrée dans un cartable conforme aux normes. Alors, ouvrez les yeux lorsque vous achetez un cartable !

Werner Sterk
sterk@kan.de

 

KAN - Commission pour la sécurité
et santé au travail et la normalisation
Secrétariat
Alte Heerstraße 111
53757 Sankt Augustin
Allemagne

Tél. +49 2241 231-3471
Fax : +49 2241 231-3464
E-Mail : info@kan.de
Web : www.kan.de

Infos légales - Déclaration de protection des données
Twitter - Xing - LinkedIn
© 2019 - Kommission Arbeitsschutz und Normung (KAN)