Logo 25 Jahre KAN

KANBrief 4/18

Les coopérations internationales du DIN – l’exemple du Japon

© hobbitfoot - stock.adobe.com

Le DIN pratique des coopérations avec de nombreux organismes de normalisation dans le monde entier. Un bon travail en réseau au niveau européen et international est important pour fédérer l’expérience et le savoir-faire et mieux représenter les intérêts sur les marchés mondiaux.

La mondialisation et la numérisation entraînent de profonds changements qui ont un impact sur tous les domaines de la vie. Comme nous tous, la normalisation est, elle aussi, affectée et doit évoluer en permanence pour anticiper et relever les paris qui se présenteront à elle à l’avenir. Les questions qui, au DIN, nous préoccupent dans ce contexte sont les suivantes : de quels thèmes nouveaux et axés vers l’avenir devons-nous nous saisir dans la normalisation ? Sous quelles formes et dans quelles constellations travaillerons-nous ensemble, à l’échelle nationale, européenne et internationale ?

Le travail du DIN est, fondamentalement, d’orientation européenne et internationale. 90 % environ de tous les projets de norme s’inscrivent dans un contexte européen ou international. En Europe, le Marché commun intérieur se trouve ainsi renforcé de manière décisive par la normalisation. Des normes et standards identiques au niveau européen contribuent pour une part importante à la sécurité des travailleurs et des consommateurs, et sont indispensables au fonctionnement du Marché intérieur.

Un commerce mondial

Pour les entreprises, les normes internationales sont un instrument important pour promouvoir et faciliter le commerce mondial. L’un des objectifs essentiels de toutes les activités du DIN est de contribuer à éliminer les obstacles techniques au commerce. Cet enjeu a été d’ailleurs formulé en tant que mission dans la Stratégie allemande de la normalisation : « En Allemagne, la normalisation et la standardisation sont au service de l’économie et de la société pour renforcer, façonner et conquérir des marchés régionaux et internationaux. »

Pour un pays exportateur comme l’est l’Allemagne, des normes et standards uniformes et acceptés dans le monde entier revêtent une importance particulière. C’est pourquoi, dans l’intérêt de l’économie allemande, le DIN entretient de bonnes relations et d’étroites coopérations avec de nombreux organismes de normalisation du monde entier, notamment aux États-Unis et en Chine. Le Ministère allemand de l’Économie et de l’Énergie soutient, lui aussi, activement les coopérations bilatérales en matière de normalisation avec des pays partenaires stratégiquement importants, afin de sécuriser les marchés à l’exportation pour les entreprises allemandes.

Coopération avec le Japon

Ces derniers temps, les relations étroites d’amitié qui existaient entre le DIN et l’organisme japonais de normalisation Japan Standards Association (JSA) ont été réactivées à la faveur de nombreuses rencontres. En novembre 2017, lors d’une visite au DIN d’une délégation de six personnes, composée de représentants de la JSA et du ministère japonais de l’Économie (METI), il est rapidement apparu qu’il existait de part et d’autre de nombreux points communs concernant les méthodes et les approches de travail. C’est pourquoi, en juin 2018, à Berlin, le DIN, la DKE (Commission allemande pour l'électrotechnique, l'électronique et les technologies de l'information et de la communication au sein du DIN et VDE) et la JSA ont signé un accord de coopération. Dans le cadre du travail international de normalisation de l’ISO et de la CEI, les trois organisations prévoient à l’avenir de coopérer plus étroitement sur des sujets choisis, et de se soutenir mutuellement pour de nouveaux projets de normalisation. Un meilleur travail en réseau offre des opportunités nombreuses et diverses d’échanger des connaissances, d’apprendre les uns des autres et d’ouvrir des perspectives nouvelles.

Dans le cadre de la coopération germano-japonaise, les sujets particulièrement intéressants actuellement sont les services (Service Excellence), ainsi que la transition démographique de nos sociétés (Active Assisted Living/Ageing Societies). Face au vieillissement de la population et au recul démographique, le Japon et l’Allemagne doivent faire face à des défis similaires. Cette évolution a un impact important non seulement sur la société, mais aussi sur l’économie des deux pays.

Côté japonais, il est par ailleurs prévu d’adopter les DIN SPEC (PAS) et de travailler avec le DIN à des spécifications communes. Il s’agit en l’occurrence de standards consortiaux élaborés en quelques mois par des petits groupes de travail, standards qui ne sont pas soumis au consensus obligatoire et se prêtent particulièrement aux secteurs innovants.

Pour la normalisation, la coopération germano-japonaise s’avère particulièrement importante, le Japon étant, après la Chine, le principal partenaire économique et commercial de l’Allemagne en Asie.

Maria Albert

maria.albert@din.de

 

KAN - Commission pour la sécurité
et santé au travail et la normalisation
Secrétariat
Alte Heerstraße 111
53757 Sankt Augustin
Allemagne

Tél. +49 2241 231-3471
Fax : +49 2241 231-3464
E-Mail : info@kan.de
Web : www.kan.de

Infos légales - Déclaration de protection des données
Twitter - Xing - LinkedIn
© 2019 - Kommission Arbeitsschutz und Normung (KAN)